Vous êtes ici : Capsule Compatible Nespresso » Capsules Nespresso » Café : la folie des capsules ne se dément pas
Café : la folie des capsules ne se dément pas | Capsule Compatible Nespresso

Café : la folie des capsules ne se dément pas

26 Oct

Les ventes de capsules de café compatibles avec les machines Nespresso ont bondi de 39 % cette année.

Une vraie folie. Huit ans après leur lancement dans la distribution, les capsules de café  compatibles avec les machines Nespresso affichent des ventes en progression de 33 % à fin septembre sur douze mois glissants dans la grande distribution (GMS), selon Nielsen. Autant dire que leur succès est très loin de se démentir. Elles correspondent en tous points aux attentes du consommateur, de plus en plus individualiste, désireux de se choisir sa variété de café et de l’obtenir vite, à n’importe quel moment de la journée.

Leur réussite est bien évidemment venu de leur diffusion en grandes surfaces mais également de leur prix plus modique que celui pratiqué par Nespresso dans son propre réseau de boutiques spécialisées ou sur internet. Selon les marques, leur prix va de 27 à 29 centimes, contre 35 centimes pour la moins chère chez Nestlé. Mais même moins chères, elles sont une formidable machine à cash pour les groupes qui se sont lancés dans l’aventure. Alors qu’une dosette contient moins de café qu’il n’en faut pour une tasse de café filtre, elle est vendue nettement plus cher. Et on en boit de plus en plus souvent.

Pour un chiffre d’affaires du café de 2,7 milliards d’euros en grandes et moyennes surfaces (+3 %) à fin septembre (sur douze mois glissants), les ventes de capsules compatibles atteignent désormais 325 millions d’euros. Les dosettes souples (type Senseo) doivent en revanche se contenter de ventes quasi stables (+1,5 %), à 517 millions d’euros. Le café torréfié en grains ou moulu destiné à être filtré reste une part importante du marché (plus du tiers en valeur), mais les ventes reculent tant en prix (-3 %) qu’en volume (-5,7 %). Beaucoup de ménages français ont deux machines désormais, une pour le café-filtre et une spéciale dosettes. Le café soluble a lui aussi toujours ses amateurs, avec un chiffre d’affaires de 445 millions d’euros (-1,9 %).

JDE, leader de très loin

Sur le créneau très florissant des dosettes compatibles Nespresso, trois groupes -JDE, Nestlé et Lavazza- se disputent le marché. Issu de la  fusion de DEMB et de l’américain Mondelez , le néerlandais JDE pèse 5 milliards d’euros dans le monde, toutes catégories de café confondues. Le groupe nourrit de grandes ambitions. Il sert aujourd’hui 3.700 tasses de café à la seconde mais en vise 5.000. Pour y parvenir, il vise des acquisitions et trouvera de nouveaux pays où vendre ses marques. En France, son chiffre d’affaires approche le miliard d’euros.

Sur le marché des capsules compatibles, JDE caracole très loin en tête devant ses concurrents Lavazza et Café Royal, avec près de 40 % des ventes. Sur les dix dernières années, JDE estime que ses marques (Senseo, Tassimo et l’Or) ont totalisé les trois-quarts de la croissance des ventes du café en dosettes (souples et compatibles).

En lançant  les premières capsules en aluminium dans les linéaires de la distribution en 2016, le groupe néerlandais a conforté son leadership et son rôle de pionnier. Il n’a pas de concurrent sur ce créneau reconnu pour offrir une qualité supérieure et mieux assurer la conservation des arômes. « En six mois nous avons gagné 100.000 consommateurs de plus », se félicite Muriel Chausson, la responsable marketing de L’Or.

MARIE-JOSÉE COUGARD

 

No comments yet

Leave a Reply