Vous êtes ici : Capsule Compatible Nespresso » Capsules Nespresso » Chronique de la guerre des capsules
Chronique de la guerre des capsules | Capsule Compatible Nespresso

Chronique de la guerre des capsules

25 Juil

Les deux frères ennemis des dosettes à café s’affrontent à nouveau mardi à Düsseldorf. L’enjeu: interdire à Ethical Coffe la vente de capsules compatibles avec les machines Nespresso. Si vous avez raté le début…

Autant l’affirmer d’emblée: entre Ethical Coffee et Nespresso, c’est la guerre. Une vieille guerre de David contre Goliath qui remonte à l’année 1998 et qui se poursuit aujourd’hui en Allemagne.

Car ce mardi 24 juillet, une nouvelle audition s’ouvre au Tribunal de Düsseldorf. Nespresso espère convaincre la justice d’interdire la vente des capsules de café compatibles avec ses machines.

De 1988 à 1998, le Valaisan Jean-Paul Gaillard a développé et assuré le succès de Nespresso en tant que PDG de cette filiale de Nestlé. (NESN 57.7 -0.60%)

Dix ans plus tard, le même homme lance la société Ethical Coffee Company (ECC). Celle-ci veut commercialiser ses propres capsules de café biodégradables et compatibles avec les machines Nespresso. Jean-Paul Gaillard baptise son invention Espresso.

Depuis cette date, les deux sociétés se livrent un interminable combat juridique. D’autres géants de l’alimentation sont aussi entrés dans la bataille.

Au cœur de celle-ci se niche une divergence de point de vue, pour les uns, ou une faille cyniquement exploitée par Jean-Paul Gaillard, pour les autres. En résumé, Ethical Coffee Company voit en ses dosettes un produit original, et Nespresso, une usurpation de ses brevets.

 

Face aux multiples passes-d’armes judiciaires, difficile de s’y retrouver. En voici donc un résumé chronologique…

1998 – Jean-Paul Gaillard quitte Nespresso et se consacre à d’autres activités commerciales.

Avril 2008 – Fondation d’Ethical Coffee Company (ECC) qui siège à Fribourg.

Mars 2010 – Annonce médiatisée que les capsules concurrentes de Nespresso sont prêtes à envahir le marché suisse.

Avril 2010 – Le géant américain Sara Lee entre dans la danse et vend des capsules compatibles avec les machines Nespresso via sa filiale Maison du Café. Nestlé poursuit Sara Lee pour violation de brevets.

Mai 2010 – Les premières capsules d’Ethical Coffee sont vendues en France par les magasins Casino.

Juin 2010 – Nestlé fait saisir pour contrefaçon des capsules chez Ethical Coffee, à Chambéry (France). Le géant veveysan entame une action en justice pour violation de brevet.

Décembre 2010 – Denner commercialise ses capsules de café Nexpod à 25 centimes.

Janvier 2011 – Le Tribunal de commerce de Saint-Gall interdit provisoirement la vente des capsules de Denner, fabriquées par la société Alice Allison.

Mai 2011 – Ethical Coffee dépose une saisine auprès de l’Autorité française de la concurrence à l’encontre de Nestlé et de Nespresso pour entraves à la concurrence, accusant le géant de Vevey de rendre ses machines non compatibles avec les produits concurrents.

Juin 2011 – Le Tribunal fédéral donne raison à Nespresso contre Denner. L’affaire sera rejugée devant le Tribunal de commerce de Saint-Gall. Dans l’intervalle, Denner peut vendre ses dosettes.

Fin septembre 2011 – Les magasins Media Markt commercialisent en Suisse les capsules d’Ethical Coffee durant quelques jours avant que le Tribunal cantonal vaudois en interdise la vente. ECC dépose un recours. Parallèlement, un partenariat annoncé avec Coop tombe à l’eau, le distributeur renonçant au dernier moment à commercialiser les capsules d’ECC. Ethical Coffee porte plainte pour rupture de contrat.

Octobre 2011 – Les capsules d’ECC débarquent sur le marché allemand et autrichien, marquant le début d’une ouverture vers le marché européen.

Janvier 2012 – Fust se retrouve sous le coup de mesures superprovisionnelles lui interdisant la commercialisation des capsules compatibles d’ECC.

Mars 2012 – Ethical Coffee construit une usine aux portes de Genève, à Annemasse.

Avril 2012 – L’Office européen des brevets confirme la validité sous forme restreinte d’un des brevets protégeant les dosettes de café Nespresso dans 28 pays européens. Sara Lee poursuit en appel.

Mai 2012 – Migros et Fust (groupe Coop) annoncent la commercialisation des capsules de café compatibles avec les machines Nespresso.

6 juillet 2012 – Le Tribunal fédéral invalide l’interdiction de vente des dosettes d’ECC dans les magasins Media Markt, prononcée par le Tribunal cantonal vaudois en octobre 2011.

24 juillet 2012 – Audition par le tribunal de Düsseldorf en Allemagne de Nespresso et Ethical Coffee Company qui s’affrontent. Le géant suisse veut faire interdire à son concurrent la vente de capsules de café compatibles avec ses machines.(Newsnet)

Par Sandrine Perroud 24heures.ch

 

One Response to “Chronique de la guerre des capsules”

  1. DR ELIE ASSAF , Avocat / Professur d'Université 26 juillet 2012 at 17 h 34 min #

    Je suis contre tout monopole , synonyme d’abus de pouvoirs , voire de dtiscrimination …car, le monopole peut être défini comme étant une situation où une seule entreprise -personne moralle – et / ou une personne physique, est Maitre de l’offre : c’est un privilège exclusif …
    Ainsi, dans ce type de marché , l’offreur est capable de déterminer seul les quantités vendues et de fixer , librement ,leur prix , dans le but d’optimiser leur profit … Cette quête du profit maximum par le biais du monopole exclusif, va aboutir , ipso facto, a un rationnement des quantités offertes et a un prix exorbitant …et cela , par référence a une situation de concurrence… le consommateur est la victime d’une telle situation, et subira toutes les conséquences négatives …Être un bénéficiaire d’un monopole , est synonyme de vendeur sans concurrent …
    Nespresso Nestlé n’a pas le droit , selon notre avis , d’interdire ECC ,de vendre ses capsules/dosettes(-20%), car, il s’agit d’une concurrence loyale ,et non une usurpation de brevets … DR ELIE ASSAF~…

Leave a Reply