Vous êtes ici : Capsule Compatible Nespresso » Capsules Nespresso » La guerre des capsules continue
La guerre des capsules continue | Capsule Compatible Nespresso

La guerre des capsules continue

9 Fév

Nespresso a encore modifié la technologie de ses cafetières pour assurer « une meilleure extraction du café » contenu dans les capsules de la marque. Les fabricants de capsules compatibles ne sont pas tout à fait de cet avis. À les écouter, il s’agirait plutôt d’une nouvelle bataille dans la guerre des capsules.

Les ingénieurs de chez Nespresso(Nestlé) sont décidément bien inventifs ! À intervalles réguliers, ils modifient des éléments techniques de leurs cafetières. Et, souvent, leur travail porte sur le système de capture/éjection de la capsule.

Dernière trouvaille en date, l’installation depuis juillet 2013 sur les références Pixie, « U » (comme la Umilk par exemple) et Inissia de petites aiguilles. Officiellement, Nespresso assure qu’elles visent « à optimiser la perforation des capsules maison afin d’assurer une extraction parfaite du café ». Mais les concurrents qui fabriquent des capsules compatibles avec ces cafetières à expressos ne sont pas dupes. « C’est encore une manœuvre de Nestlé pour nous mettre des bâtons dans les roues. Ces modifications régulières sont en effet susceptibles de bloquer les capsules qui ne viennent pas de chez eux », accuse Jean-Paul Gaillard, PDG d’EEC (Ethical Coffee Company), très en pointe sur cette affaire.

Pour l’heure, il est cependant trop tôt pour savoir si le nouveau système rend vraiment plus compliqué l’utilisation de capsules compatibles. « Les ménages sont aujourd’hui bien équipés. Les ventes de machines se sont ralenties. Les nouvelles versions de Nespresso ne sont pas encore assez répandues dans les foyers pour que l’on puisse en tirer des conclusions fiables d’un point de vue statistique », estime Jean-Paul Gaillard.

Les capsules EEC de même que celles des autres marques alternatives (par exemple, Carte Noire) sont encore loin de tailler des croupières à Nespresso (qui réalise près de 90 % des ventes). Un leader qui assure avoir été loyal à l’égard de ses « challengers ». Dans un mail adressé à Que Choisir, Nespresso-France indique ainsi leur « avoir communiqué […] les caractéristiques techniques » des modifications entreprises afin qu’ils puissent adapter leurs capsules. Mais selon un document en notre possession, la marque a tardé : le document d’information ne leur a été adressé qu’en janvier 2014 ! Six mois après la mise en place du nouveau système…

En outre, d’après plusieurs témoignages, lorsqu’une machine Nespresso tombe en panne et que son utilisateur l’a alimentée avec d’autres capsules que celle de la marque, le service clientèle refuserait la prise en charge de la réparation au titre de la garantie. Au bout du fil, les consommateurs seraient également incités à éviter ces capsules alternatives au motif qu’elles risqueraient de bloquer la machine voire – comme un coup de fil « mystère » passé il y a plusieurs semaines par nos confrères d’Europe 1 l’a révélé – « de fondre à l’intérieur » ! Dans les faits, les problèmes évoqués sont rares voire imaginaires. En tout cas, ils ne durent pas, les concurrents finissant toujours par adapter leurs capsules aux nouvelles machines Nespresso.

La marque suisse balaie d’un revers de main les divers reproches qui lui sont faits. Elle affirme « réparer gratuitement les dysfonctionnements provoqués par les capsules non Nespresso lorsque la machine est sous garantie[…]. Si la panne nécessite l’intervention d’un technicien, le Club Nespresso vient chercher la machine sur rendez-vous et une machine est laissée en prêt ». Alors, si Nespresso le dit…

Arnaud de Blauwe QUECHOISIR

No comments yet

Leave a Reply