Vous êtes ici : Capsule Compatible Nespresso » Capsul'in » Le mal est fait pour Nespresso
Le mal est fait pour Nespresso | Capsule Compatible Nespresso

Le mal est fait pour Nespresso

26 Oct

Il y a eu Denner en Suisse qui a été forcé de retirer sa capsule compatible Nespresso en juin, mais ils ont été de nouveau autorisés à vendre en août.Il y a aussi les capsules de ECC et de L’OR en France et maintenant elles sont vendues en Allemagne, Espagne, Belgique et Hollande .Tout ceci à un impact sur les ventes de Nespresso.

Les prévisions annoncent une croissante plus lente l’année prochaine, le taux de croissance pourraient être de 18% au lieu de 22% de l’année en cours.

C’est une baisse que de 4%. Cela ne semble pas énorme, sauf quand on sait  que 1%représente une perte de 10 million d’euros. Soit une perte annuelle de 40 million d’euros.

C’est énormément d’argent d’autant plus que les concurrents (ECC, l’OR, Denner) ne sont présents qu’en Europe.

 

 

Avec l’arrivée de la nouvelle capsule française compatible Nespresso Capsul’in cela va encore faire une nouvelle alternative.
Il n’y a pas de solutions pour stopper cette érosion des ventes.
L’économie mondiale n’est pas au beau fixe et les consommateurs veulent le meilleur rapport qualité prix.
Il est évident, que le consommateur ne va pas se passer complètement des capsules Nespresso, mais il aura au moins la moitié en capsules compatibles.
Voici les prix:
Nespresso : 0,35€
L’Or Espresso : 0,30€
ECC (Ethical Coffee Company) : 0,25€
Capsul’in : 0,20€
Même avec toutes les actions juridiques contres ses concurrent, d’autres capsules compatibles Nespresso sont sur le point d’arriver et Nespresso ne pourra pas endiguer cette invasion.
L’ouverture du marché est la meilleur solution pour le consommateur et pour la richesse de l’offre. L’arrivée de ces nouvelles capsules va doper les ventes de machines Nespresso.
Dans le passé, Nespresso était la tête d’affiche de la croissance des ventes de Nestle, avec la fin des brevets et les capsules compatibles, cela ne pourrait pas être le cas en quelques années…

Chee Leng

2 Responses to “Le mal est fait pour Nespresso”

  1. Ethical Coffee Company 28 novembre 2011 at 11 h 31 min #

    Bonjour, merci pour votre article. Nous pensons en effet que la concurrence a du bon pour le consommateur. De plus en plus de petites entreprises innovent et nous trouvons dommage que les acteurs historiques cherchent à bloquer leur développement via des actions juridiques au lieu d’utiliser leurs moyens pour la recherche et développement, notamment pour la préservation de l’environnement. Les capsules Ethical Coffee Company sont sont biodégradables. De plus, elles sont vendues moins chères que leurs concurrentes et sont disponibles en grandes surfaces. On peut donc les acheter en même temps que ses autres courses! Ethical Coffee Company n’en est qu’au début de ses innovations. Elle poursuit son développement international et est désormais disponible sous sa marque en Allemagne et en Autriche.

  2. Annie 8 janvier 2012 at 2 h 52 min #

    Bonjour,
    Je reviens par honnêteté sur ce site pour parler de Capsul’in. Dans mes commentaires précédents je déplorais le fait que certains torréfacteurs refusaient de jouer le jeu de cette nouvelle capsule compatible souple, et donc qu’elle était difficile à trouver en province.
    Eh bien je ne sais pas comment Capsul’in a procédé, mais le torréfacteur réfractaire de Mâcon commercialise maintenant ces capsules, même si elles ne sont pas placées très en évidence dans sa boutique. Je ne sais pas si je suis la seule à en acheter, je n’ai pas osé demander…
    Bref, dans la famille nous sommes devenus inconditionnels de ce système, testé d’abord avec du café Méo (résultat pas terrible sur le plan du goût), ensuite avec du café Voisin de Lyon (bon arôme mais erreur de mouture malheureusement), du Lavazza et Illy espresso de grande surface (résultat fort honorable) et, bien sûr, maintenant, différents cafés de notre torréfacteur mâconnais (beaucoup de finesse et de « crème »). Franchement je ne vois vraiment plus la différence de qualité et d’aspect avec le « vrai » Nespresso, que nous réservons pour les « situations d’urgence », ou le « fun » avec des amis.
    J’ai bien pris « le coup » à présent pour la préparation : il faut tasser la mouture sans toutefois l’écraser, et débarrasser la rainure, avec le doigt, du surplus de café. Moyennant quoi je n’ai eu que 2 dosettes écrasées dans ma machine, ce qui n’est pas le cas de certains utilisateurs que je rencontre sur des forums. Étant à la retraite je prépare mes capsules au dernier moment, ce qui explique peut-être notre satisfaction. Le prix de revient total varie entre 16 et 20 cts, selon le café utilisé, ça vaut bien un peu de manip. Il paraît qu’une nouvelle colle est à l’étude pour rendre les opercules encore plus adhésifs.
    Un petit plus : il y a quelques opercules en plus dans les paquets, je les utilise sur des « vraies » capsules Nespresso préalablement vidées, ça marche presque encore mieux qu’avec la capsule plastique souple. J’ai d’ailleurs suggéré à Capsul’in de commercialiser aussi des opercules seuls, ce qui réduirait encore le gaspillage de matière première.
    Un petit bémol cependant : on remarque de petites particules d’alu percé sur le marc lorsqu’on ouvre la capsule, comme dans les Nespresso. A lire certains forums, on peut évidemment se poser la question de l’innocuité de ce contact. Il y a tellement d’avis divergents… Je pense à ma mère, décédée à 91 ans, en pleine possession de ses moyens intellectuels, et qui a fait toute sa vie la cuisine (casseroles, cocottes-minute), les confitures (acidité de la groseille !), la ratatouille (acidité de la tomate !) et… son café dans des batteries d’ustensiles en aluminium. Alors, est-ce que vraiment l’Alzheimer peut avoir un rapport avec l’alu ingéré ? Dans ce cas elle est un contre-exemple !… A quand des études OBJECTIVES, IMPARTIALES, sur ce sujet ?…
    Les inconditionnels du vrai espresso à l’italienne obtenu avec des machines très coûteuses critiqueront certainement encore cette démarche, toujours dépendante de capsules, mais les machines Nespresso deviennent de plus en plus abordables avec les diverses remises et coupons, et la facilité d’emploi est inégalée. L’offre de casules compatibles se diversifie, et on arrive à sortir du système fermé et des boutiques chichiteuses et inutiles de la marque. Quant à L’Or, il y a toujours des déchets, et pratiquement aucune économie à utiliser leurs capsules, même améliorées en ce qui concerne la qualité. Ils profitent vraiment du fait que Nespresso refuse la vente en grande distribution pour préserver sa fausse image « haut de gamme », ce qui est une erreur, car les premiers utilisateurs snobs et élitistes, se tournent à présent vers les percolateurs de luxe automatisés, alors que le prix presque dérisoire des machines Nespresso les rend désormais accessibles au grand public. Il n’y a qu’à voir leur rayon chez Darty, et cette année j’ai même vu des Pixie à Carrefour pour Noël !
    Donc je me réjouis de ne plus payer un stationnement exorbitant à Lyon pour me rendre à la boutique des Jacobins, ou d’être obligée de commander 200 capsules pour avoir le port gratuit et aller chercher mon colis en point-relais alors que j’habite à la campagne !
    Merci pour ce site et continuez à nous tenir au courant de l’évolution des capsules Casino, et de leur vraie compatibilité avec les machines récentes. De toute façon j’ai l’impression qu’elles ne sont pas arrivées en Mâconnais où il n’y a plus de Casino ni de Monoprix, et je n’en ai pas vu à Leader Price.

Leave a Reply