Vous êtes ici : Capsule Compatible Nespresso » L'Or EspressO » Les copies de Nespresso dopent Sara Lee
Les copies de Nespresso dopent Sara Lee | Capsule Compatible Nespresso

Les copies de Nespresso dopent Sara Lee

11 Sep

Le 09 septembre 2010 par Patrick Déniel Usine Nouvelle

L’offensive de Sara Lee sur la forteresse Nespresso commence à porter ses fruits. En quatre mois, la filiale française du groupe américain (environ 400 millions d’euros de chiffre d’affaires) a vendu en France plus de 40 millions de dosettes de café compatibles (Maison du Café) avec la machine du géant suisse. Ce qui porterait à plus de 5 % sa part de marché selon Sara Lee.

Pour l’usine Sara Lee d’Andrézieux-Bouthéon (Loire), près de Saint-Etienne, ce lancement est synonyme de suractivité depuis le début de l’année ! « Nous sommes passés de 130 à 210 équivalents temps plein ! », se félicite Marc Gachon, directeur du site, qui espère pérenniser ces postes. C’est le seul chiffre que le groupe consent à délivrer : en pleine « guerre des dosettes », pas question de dévoiler les montants investis (plusieurs dizaines de millions d’euros au total dans le projet), le nombre de lignes de production, et encore moins de volumes…

Pour approvisionner les grandes et moyennes surfaces avec les quatre références de dosettes, Andrézieux (25 000 tonnes de café produites chaque année) n’a pas fermé cet été, et tourne depuis plusieurs semaines vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept !

Après avoir lancé en 2008 la dernière innovation du groupe, un café moulu compressé en pépites, Andrézieux, l’une des usines les plus automatisées du groupe, est devenue centre d’excellence sur les dosettes. Elle devrait recevoir bientôt la visite des autres directeurs industriels du groupe (huit usines en Europe) car les ambitions de Sara Lee ne devraient pas s’arrêter au marché français.

Les dosettes Maison du Café sont référencées dans plus de 8 000 points de vente en France, alors qu’Ethical Cofee Company (ECC), le fournisseur des dosettes de Casino, n’est présent que dans une quarantaine de magasins, souligne-t-on dans la filiale du groupe américain. Il veut s’imposer rapidement comme le challenger numéro un de Nestlé et s’arroger 20 % du marché de Nespresso en France, estimé à 500 millions d’euros.


No comments yet

Leave a Reply