Vous êtes ici : Capsule Compatible Nespresso » Special T » L’INVENTEUR DE NESPRESSO LANCE SES CAPSULES À THÉ EN CHINE
L’INVENTEUR DE NESPRESSO LANCE SES CAPSULES À THÉ EN CHINE | Capsule Compatible Nespresso

L’INVENTEUR DE NESPRESSO LANCE SES CAPSULES À THÉ EN CHINE

17 Jan

Après Nespresso, voici Tpresso

L’inventeur et ancien patron de Nespresso, Eric Favre, a lancé mercredi à Pékin ses capsules à thé baptisées Tpresso. Surfant sur le succès des fameuses dosettes de café, il veut révolutionner complètement la tradition du thé en Chine.
« Ce sont les Chinois qui ont voulu lancer Tpresso, c’est pourquoi nous le lançons d’abord en Chine, avant l’Europe et le reste du monde », a déclaré mercredi Eric Favre, en présentant à Pékin en duplex avec sa femme Anna-Maria à Zurich le nouveau produit.
A la tête de la société Monodor, l’ex-patron de Nespresso s’est associé avec un distributeur local haut de gamme, Teafinder. L’offre concurrence directement celle de Nestlé, baptisée Special.T, le géant alimentaire vaudois s’étant lui lancé l’automne dernier en Suisse et en France sur le marché des capsules de thé.
Comme pour les capsules de café, dont le brevet tombe cette année dans le domaine public, le consommateur doit d’abord acquérir une machine. Celle-ci sera disponible à partir du mois d’avril.
La Tpresso est vendue avec une théière développée avec la cristallerie de Bayel, dans la région française de Champagne-Ardenne, et deux tasses spécialement conçues. Elle sera proposée autour de 5000 yuans (plus de 700 francs), un prix très élevé en Chine.
« Nos partenaires chinois nous ont dit qu’il y avait un marché pour cela, notamment auprès des femmes riches qui aiment tout ce qui est bon pour la santé », a relevé l’inventeur vaudois.
D’après lui, l’extraction des arômes, qui ne prend que 50 secondes contre environ cinq minutes pour une infusion traditionnelle. Ce qui « protège les polyphénols, souvent mal extraits dans le système de la cérémonie chinoise » du thé.
Eric Favre est l’inventeur du concept de café en capsules Nespresso, breveté en 1976 mais commercialisé dix ans plus tard seulement. Le fondateur et premier CEO de Nespresso a ensuite créé la société Monodor en 1991 et a accordé des licences à Migros pour le marché helvétique et à Lavazza pour le reste du monde.

agefi.com 14/01/2011


No comments yet

Leave a Reply