Vous êtes ici : Capsule Compatible Nespresso » Capsules Nespresso » Nespresso broie doublement du noir
Nespresso broie doublement du noir | Capsule Compatible Nespresso

Nespresso broie doublement du noir

19 Jan

Le fabricant de dosettes subit de plein fouet la flambée du franc suisse, alors que ses produits sont exclusivement « swiss made ». Mais les soucis s’invitent également sur le terrain judiciaire.

Même si l’action Nestlé a repris des couleurs ce lundi après deux séances en forte baisse (-6% jeudi, -7% vendredi), la situation du groupe basé à Vevey (canton de Vaud) inquiète. En cause: la flambée du franc suisse, qui impacte directement le coût de ses dosettes Nespresso.

Celles-ci sont en effet exclusivement produites en Suisse. Le groupe va ainsi devoir digérer l’appréciation de sa monnaie vis-à-vis du vieux continent, puisque le franc suisse a pris près de 20% face à l’euro. Mais aussi outre-Atlantique puisque le franc suisse s’est également apprécié de 12% par rapport au dollar. Or Nespresso fonde beaucoup d’espoirs sur le marché nord-américain, et a investi plusieurs dizaines de millions de francs suisses dans la production de dosettes spécialement dédiées.

Une concurrence féroce

Ce n’est, hélas, pas la seule mauvaise nouvelle pour Nespresso, qui peine actuellement à contenir les assauts de ses concurrents, notamment en France. En septembre dernier, sous la pression de l’Autorité de la concurrence, la filiale du groupe Nestlé avait été contrainte de modifier ses pratiques pour favoriser une plus grande ouverture du marché hexagonal. Nespresso s’est ainsi engagé à fournir de meilleures informations à ses concurrents concernant les « modifications techniques apportées  » à ses machines.

Trois mois plus tôt, le Tribunal de commerce de Paris avait en outre condamné Nespresso France, Nestlé Nespresso et Nestlé SA à verser la somme de 500.000 euros à Ethical Coffee Company (ECC) pour concurrence déloyale.

Nouvelle plainte contre Nespresso

Fondée par un ancien de Nespresso, cette société commercialise depuis 2010 des capsules de café biodégradables compatibles avec les machines de la marque suisse. Et la bataille entre les deux fabricants pourrait n’en être qu’à son début. Lundi 19 janvier, ECC a en effet annoncé avoir porté plainte contre Nespresso auprès du TGI de Paris, cette fois pour violation de brevet. Estimant le préjudice subi à au moins 150 millions d’euros depuis 2010, le groupe précise que « d’autres actions similaires seront ouvertes dans les différents pays dans lesquels la même violation de brevet a eu lieu ». Et que « des actions dans d’autres domaines que les brevets sont prévues ». Les ennuis s’accumulent donc pour Nespresso, qui n’était pas joignable pour commenter la situation. D’autant qu’une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, certains pourraient se demander: « what else ? »

Écrit par Y.D. BFMTV
.

No comments yet

Leave a Reply