Vous êtes ici : Capsule Compatible Nespresso » Capsules Nespresso » Nespresso lance son Self Selection Service dans sa Boutique bruxelloise
Nespresso lance son Self Selection Service dans sa Boutique bruxelloise | Capsule Compatible Nespresso

Nespresso lance son Self Selection Service dans sa Boutique bruxelloise

8 Déc

Nespresso self service

Désormais les clients de Nespresso – les ‘Club Members’ dans le jargon – qui visiteront le flagship store bruxellois de la marque de café auront la possibilité d’opter pour le self-scanning : ils pourront eux-mêmes sélectionner les capsules souhaitées et ensuite les scanner et les payer grâce à un dispositif RFID.

Caisse automatique pour café de luxe

Un an après les Pays-Bas, Nespresso vient de lancer en Belgique son premier Self Selection Service, un exploit technologique permettant au Club Members de se servir eux-mêmes dans la Boutique Nespresso de l’avenue Louise à Bruxelles.
Le Self Selection Service se déroule en quatre étapes : le client dépose les capsules choisies dans un sac Nespresso, qu’il scanne ensuite  en un mouvement à la caisse Self Selection Service équipée du système RFID (photo). Il lui suffit ensuite de s’identifier en tenant son porte-clés ou sa carte de membre Nespresso contre l’écran tactile et de payer via le terminal de paiement.
« Nespresso accorde une grande importance au confort de ses clients et cherche donc à varier et à simplifier autant que possible le processus d’achat », explique le groupe. Actuellement les membres Nespresso disposent déjà  de différentes options multicanal pour commander leurs capsules : via un numéro de téléphone gratuit, via le webshop, par la poste, dans la Boutique même ou via l’appli lancée récemment.

Contrecarrer les copieurs

Par ailleurs Nespresso continue sa lutte contre les copieurs meilleur marché. Avec succès apparemment comme en témoigne le journal suisse SonntagsBlick qui a testé le nouvel appareil Inissia, dont le lancement est prévu d’ici peu en Italie et à partir du mois de mars 2014 en Suisse et dans le reste de l’Europe. Le test a démontré qu’en utilisant des capsules d’autres marques, l’appareil produisait une sorte  de jus aqueux et non pas un bon café.
Selon le journal, les aiguilles qui perforent l’aluminium sont si fines qu’elles ne parviennent à percer que les capsules originales de Nespresso et non les capsules synthétiques de la concurrence. Et même si elles y parvenaient, ces aiguilles s’abîmeraient très vite, un dommage qui n’est pas couvert par la garantie, signale Nespresso.
Bref, le combat que n’a pu gagner la filiale de Nestlé au tribunal, semble lui réussir dans les laboratoires R&D.

.

No comments yet

Leave a Reply