Vous êtes ici : Capsule Compatible Nespresso » Capsules Nespresso » Nespresso : une vraie prise de conscience environnementale ?
Nespresso : une vraie prise de conscience environnementale ? | Capsule Compatible Nespresso

Nespresso : une vraie prise de conscience environnementale ?

17 Oct

Nespresso fait-il vraiment des efforts en termes de développement durable, ou s’agit-il simplement de greenwashing ? C’est que nous allons essayer de savoir.

 

Filiale du groupe Nestlé, Nespresso est célèbre pour son café en capsule, ses machinesdesign, et son porte-drapeau : George Clooney. Néanmoins, si l’on trouve à travers le monde de véritables « Nespresso Addict« , tout comme la marque à la pomme croquée a également son fan club, on ne peut s’empêcher de se questionner quant aux actions vertes mises en place par la société.

Nespresso & Développement durable : véritable volonté de changer les choses ou simplegreenwashing ?

Nespresso & Ecolaboration : en toute transparence ?

Ecolaboration est la plateforme de Nespresso consacrée aux différentes actions vertes mises en place par l’entreprise.

Le design est classique, soigné, sobre et élégant à l’image de Nespresso qui semble pourtant se mettre en danger sur ce site.

Si les différentes actions vertes du groupe, les différentes initiatives réussies sont habilement mises en avant, Nespresso n’hésite pas à se mouiller en admettant que son activité a un impact non-négligeable sur l’environnement, que les capsules sont aujourd’hui encore trop peu recyclées, ou encore en révélant l’impact environnemental d’une tasse de café Nespresso.

Dhjana : une édition limitée AAA Qualité Durable

En plus de ses capsules classiques, Nespresso se lance régulièrement dans des éditions limitées.

La dernière en date a été baptisée Dhjanaet est qualifiée 100% AAA Sustainable Quality. Le Programme Nespresso AAA Sustainable Quality Coffee est mené en collaboration avec Rainforest Alliance.

  • Nombre de capsules à café vendues par Nespresso dans le Monde

L’ONG a pour but de préserver la biodiversité tout en mettant en place à travers le monde des programmes agricoles respectueux de l’Homme, des agriculteurs, de la Terre et de l’environnement. Ainsi, le Programme Nespresso aurait pour ambition première d’aider les cultivateurs de café a savoir faire le lien entre préservation des ressources naturelles et travail durable pour fournir un café de qualité.

Une approche de commerce équitable

Le Programme Nespresso Sustainable Quality Coffee répond aux normes du Réseaux d’Agriculture Durable (SAN) dans le but d’obtenir la Certification Rainforest Alliance(Le SAN a pour but de concilier pratiques agricoles, respect de l’environnement et du travail de l’homme).

Dhjana est un café répondant donc aux impératifs du programme en question, histoire de prouver que qualité et respect de l’environnement sont loin d’être incompatibles. Le programme AAA propose aux cultivateurs de café une relation de long terme et un rachat du café au dessus du prix standard du marché.

Café Nespresso, environnement et empreinte écologique

Le geste est facile : une machine Nespresso, une capsule, un bouton, quelques secondes et c’est prêt !

Mais connaissez-vous l’impact environnemental d’une tasse de café Nespresso ?
– 42 grammes d’équivalent CO2
– 0,3 équivalent litre d’eau par tasse
– 0,04 équivalent m² de surface cultivée par tasse.

Le recyclage d’une capsule permet de diminuer les émissions de gaz à effet de serre d’une tasse de 20%

Certification et émissions CO2

Si Nespresso joue en ce moment à fond la carte du café « AAA » avec son actuelle édition limitée, seulement 60% du café utilisés par Nespresso sont actuellement notés AAA donc certifiés par Rainforest Alliance.

Nespresso espère augmenter la part de café AAA à 80% en 2013 mais quid du reste ?

Car récemment, Solidar Suisse a souligné un paradoxe : la présence de George Clooney dans les publicités Nespresso, acteur « Défenseur des droits de l’Homme » à l’ONU, alors que l’entreprise utilise du café qui n’est pas toujours équitable…

L’ONG a alors demandé à Nestlé de proposer un café équitable sur l’ensemble de l’assortiment et des lignes de produit Nespresso, un engagement qui serait d’autant plus fort que Nespresso transporterait 800.000 tonnes de café chaque année.

Solidar en guerre contre Nespresso

L’ONG Solidar Suisse ne croit pas en la volonté de Nespresso de produire du café équitablement et elle dénonce cela dans un rapport accablant. Ainsi, elle explique que le partenaire principal de Rainforest Alliance est régulièrement dénoncé pour ses principes commerciaux équitables trop légers.

De plus, si la production de café contient au moins 30% de contenu certifié, alors elle aurait le droit à la certification Rainforest Alliance, et cela peu importe l’origine des 70% restant.

Solidar dénonce le manque de transparence de Nestlé et son programme AAA qui n’apporterait pas de réelles garanties à long terme pour les paysans et paysannes, ni même de revenus minima, le seul but étant le profit.

  • Commerce équitable : écrivez à George Clooney !

 

Capsules, recyclage et solutions

La marque de fabrique de Nespresso, ce sont ses capsules colorées qui permettraient de « parfaitement libérer l’arôme du café« . En vérité, les capsules Nespresso libèrent aussi de nombreux déchets.

Les capsules Nespresso

Les capsules Nespresso sont composées à 100% d’aluminium. De fait, l’aluminium est largement utilisé dans l’industrie alimentaire. Côté café, Nespresso explique que l’aluminium est efficace pour parfaitement conserver le café dans la capsule, le protégeant de l’air par exemple.

Mais cette fameuse capsule pose problème. Tout d’abord, l’utilisation de dosettes comme les capsules entraîne jusqu’à 10 fois plus de déchets que l’utilisation de paquets de café classiques. Un constat auquel s’ajoute le prix des capsules Nespresso, vendues par 10 entre 0,35 et 0,39€ l’unité, un prix exorbitant.

Le recyclage des capsules Nespresso

L’aluminium a pour avantage d’être complètement recyclable. A ce propos, Nespresso multiplie les points physiques auprès desquels il est possible de déposer ses capsules usagées afin de les faire entrer dans le système de recyclage. Le souci est que très d’entre vous, que  nous avons interrogé, confirment effectivement recycler les capsules utilisées :

« C’est vrai, que mes capsules finissent à la poubelle. Je ne prends pas la peine de les mettre de coté pour les recycler ; par flemme sans doute. Ce serait plus facile de les mettre avec les déchets comme les conserves« . Alain, 37 ans, Bruxelles

Nespresso s’est associé à l’IUCN (International Union for Conservation of Nature) pour mettre en place le projet AluCycle. Cette initiative prend en compte le cycle de vie des capsules en aluminium, de l’exploitation de la bauxite (roche permettant la production d’aluminium) au recyclage des fameuses capsules.

Les capsules représentent une partie conséquente de l’empreinte carbone de Nespresso, c’est pourquoi l’entreprise se devait de faire quelque chose.

  • La dosette à café : l’environnement boit la tasse

L’accord entre Nespresso et IUCN consiste en la proposition d’un éventail de solutions et d’initiatives pour améliorer le recyclage et le cycle de vie des capsules.

Aujourd’hui, le programme de recyclage Nespresso tient en 3 points :

  • Collecter et recycler les capsules usagées
  • Établir un partenariat pour une production plus durable de l’aluminium
  • Étendre le réseau de points de collecte

Il s’agit de faire la promotion et de faciliter le recyclage des capsules auprès des membres du club Nespresso tout en allégeant l’empreinte carbone de la production d’aluminium nécessaire aux capsules.

 

Nespresso : une vraie prise de conscience environnementale ?

10/2011

Des systèmes de collectes doivent être mis en place tandis que des partenariats durables et efficaces doivent être trouvés dans le cadre d’une production durable de l’aluminium.

Les capsules professionnelles sont fabriquées à partir de divers matériaux dont l’aluminium. Il n’est donc pas aussi facile de les recycler mais Nespresso travaillerait sur le projet

Pourquoi recycler ses capsules Nespresso ?

Vous êtes un inconditionnel du café Nespresso et vous vous demandez pourquoi il est important de recycler vos capsules Nespresso ?

Sachez d’abord que lors du recyclage des capsules, le pourcentage de perte est très léger :

– Le marc de café, lorsqu’il est séparé de la capsule en aluminium, est acheminé vers une unité de compostage dans le but d’être transformé en fertilisant.

– L’aluminium est une matière que l’on peut réutiliser etrecycler à l’infini. Par comparaison, la refonte de l’aluminium permet un gain d’énergie de 95% par rapport à l’énergie nécessaire à la production d’aluminium primaire. De plus, un aluminium recyclé ne perd pas en qualité par rapport à un aluminium nouvellement produit.

L’objectif annoncé de Nespresso pour 2013 : recycler 75% des capsules vendues dans le monde.

 

Capsules Nespresso : la fin d’un monopole

Il y a quelques années, les capsules Nespresso étaient si particulières, si travaillées, si protégées, qu’il était impossible d’utiliser d’autres capsules que celles de la marque. Mais depuis quelques temps fleurissent sur le marché des capsules d’autres marques, moins chères, et parfois moins dangereuses pour l’environnement.

Le marché des capsules pour Nespresso

Les machines Nespresso séduisent à travers le monde. Le design est soigné, la collection régulièrement renouvelée, l’utilisation est simplifiée. Un marché que d’autres enseignes ont souhaité intégrer. Par exemple :

  • L’Or Espresso

L’Or Espresso propose huit sortes de capsules contre 16 pour Nespresso.

Les capsules compatibles Nespresso de L’Or Espresso sont moins chères si on s’en tient aux capsules dites classiques. Dix capsules coûtent 3€06 contre 3€35 pour dix capsules Nespresso. Autre point positif, les capsules L’Or sont vendues en grandes surfaces alors que pour Nespresso, il faut se contenter d’Internet ou des boutiques spécifiques Nespresso.

Les capsules Nespresso sont vendues par dix directement dans des étuis en carton alors que les capsules L’Or Espresso sont conditionnées dans des boites, puis emballées individuellement, un surplus de déchets…

Les capsules à café Casino

Premier gros point positif pour les capsules Casino, vendues également sous Leader Price et Monoprix : ces capsules sont biodégradables en 6 mois, fabriquées à partir de fibres végétales (amidon de maïs).

Ces capsules sont également moins chères : 2,59€pour 10 capsules !

Une boîte en carton, qui pour 10 capsules seulement, utilise un film plastique. Dommage…  Un goût un peu moins prononcé que le café Nespresso. Les capsules Casino nécessitent plus de temps pour remplir la tasse.

Et les capsules à café réutilisables alors ?

Sur Internet, il est désormais possible de trouver des « kits » vous permettant de fabriquer vos propres capsules.

  • Je passe aux dosettes à café écologiques

Mais si vous avez encore chez vous des capsules Nespresso, pas besoin d’acheter ces kits, vous pouvez réutiliser vos capsules très simplement, en achetant simplement un paquet de café moulu spécial « expresso ».

  • Recyclez vous-même vos capsules Nespresso

Pixie, la dernière machine à expresso de la marque consomme 40% d’énergie en moins. Elle dispose d’un système d’arrêt automatique en cas d’inactivité (fini donc la machine qui reste allumée toute la journée).

Nespresso, le bilan…

Aujourd’hui, Nespresso dispose d’une politique environnementale très bien expliquée, mais qui reste finalement floue et qui est remise en cause par certaines associations.

Nespresso fait des efforts concernant l’impact environnemental de ses machines et de ses capsules. Et consoGlobe cherche à encourager les marques qui bougent dans le bon sens.

Le déploiement d’outils de communication soignés (comme le site Ecolaboration par exemple) est une réponse forte aux attaques médiatiques incessantes et aux questions de plus en plus pressantes des consommateurs sur la question écologique.

Sans douter de la volonté de Nespresso de réduire son empreinte environnementale,  on aimerait maintenant que la marque aille encore plus loin, en travaillant sur toute sa gamme.

Aux amateurs du café Nespresso de faire leur part en utilisant les outils proposés par la maque (pour recycler) : les efforts de recyclage des capsules Nespresso ne seront efficaces que si les consommateurs s’inscrivent vraiment dans la démarche de recyclage.

Et vous, êtes vous prêt à faire un effort en ce sens ? Ou bien considérez vous que le café le moins polluant est le bon vieux café filtre, sans dosettes ?

Par Aurore http://www.consoglobe.com/

 

 

 

No comments yet

Leave a Reply