Vous êtes ici : Capsule Compatible Nespresso » Capsules Nespresso » Nespresso verrouille le marché des capsules
Nespresso verrouille le marché des capsules | Capsule Compatible Nespresso

Nespresso verrouille le marché des capsules

15 Oct

Thierry Délèze | 14.10.2011 | 15:25 TDG

Nespresso ne relâche pas la garde pour défendre ce qu’il considère comme sa propriété intellectuelle: la capsule de café compatible avec ses machines. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a fort à faire sur ce marché très convoité. Ces derniers jours, le fabricant vaudois est intervenu à au moins trois reprises pour interdire des capsules concurrentes. Sans parler du feuilleton judiciaire avec Denner. La guerre du café en capsules fait rage sur tous les fronts.

Récemment, Nespresso saisissait le Tribunal cantonal vaudois pour interdire au détaillant Media Markt de vendre des capsules de la firme Ethical Coffee Company (ECC), compatibles avec ses machines et proposées à des prix inférieurs.

La semaine dernière, action identique auprès de la chaîne de magasins Loeb, présente dans le canton de Berne, qui vendait également les capsules ECC, ainsi qu’auprès de Conforama, pour les capsules Vergnano, selon nos informations.

«C’est vrai, nous avons été en contact avec Loeb et Conforama concernant la vente de capsules génériques compatibles avec nos machines. Nous leur avons expliqué notre position et la démarche faite auprès de la justice», confirme Pascal Hottinger, directeur de Nespresso Suisse. En clair, cela signifie que les deux distributeurs ne peuvent plus proposer de capsules concurrentes.

Chez Conforama, à Bussigny, personne n’était atteignable hier pour une réaction. En revanche, Nicole Studer, responsable presse de Loeb SA, à Berne, ne cachait pas sa déception: «Nous proposions les capsules depuis une semaine environ. Elles se vendaient bien et répondaient à une demande. C’est clair que nous regrettons l’intervention de Nespresso, mais nous l’acceptons.» La chaîne bernoise ne compte donc pas contester la décision. Elle va attendre que la situation juridique se clarifie pour définir sa stratégie.

Position d’attente chez Media Markt également, avec cependant la réelle volonté de réintroduire les capsules. «Nous voulons les offrir à nouveau le plus rapidement possible, mais la situation juridique entre Nespresso et ECC doit être sans équivoque», précise Thomas Keil, directeur de Media Markt Suisse.

Dans ce bras de fer, les positions de chacun paraissent difficilement conciliables. Concurrence déloyale selon Nespresso, consommateurs pris en otage pour ECC, chacun y va de son bataillon d’arguments. Une situation à la David contre Goliath qu’affectionne Jean-Paul Gaillard, le combatif patron de ECC: «A terme, la position de Nespresso est intenable. J’ai confiance en la justice. Les consommateurs ont le droit d’avoir le choix.» La prochaine échéance est fixée à début novembre, avec l’audition de ECC.

Le bras de fer profite à Denner. Engagé lui aussi dans une bataille juridique avec Nespresso, sur fond de droit des marques, le discounter peut actuellement vendre ses capsules. En attendant le prochain verdict…

 

No comments yet

Leave a Reply