Vous êtes ici : Capsule Compatible Nespresso » Capsules Nespresso » United Coffee s’attaque à Nespresso
United Coffee s’attaque à Nespresso | Capsule Compatible Nespresso

United Coffee s’attaque à Nespresso

17 Jan

Le Figaro Alexandre Debouté

Les machines et dosettes de ce torréfacteur seraient vendues en grandes surfaces sous marque de distributeur.

Après la guerre des dosettes, la guerre des machines à café. Quelques mois après le lancement de deux capsules compatibles avec les machines Nespresso, un concurrent du géant suisse sort du bois. United Coffee, un torréfacteur spécialisé dans la vente de café sous marque de distributeurs, veut lancer en France sa propre machine expresso et ses propres dosettes, qui ne sont pas compatibles avec les cafetières Nespresso. Objectif: profiter du boom des capsules (+25% par an).

United Coffee veut vendre son système en grandes surfaces, quand Nespresso n’est disponible que dans ses boutiques ou sur Internet. Le nouvel acteur s’attaque à un marché encombré. Trois systèmes concurrents déjà vendus en grandes surfaces se sont positionnés sur le moyen de gamme : Sara Lee (Maison du café) avec Senseo, Kraft (Carte noire) avec Tassimo et Nestlé avec Nescafé Dolce Gusto. Ils comptabiliseraient respectivement 7,5 millions, 1,8 million et 850 000 machines sur un parc total de 14 millions d’appareils à dosettes.

Pour faire la différence, United Coffee tente de convaincre les distributeurs de leur fournir clés en main un système destiné à être commercialisé sous leur propre marque. Des discussions sont engagées avec des enseignes dans 8 pays, selon le groupe. Le suisse Migros l’a lancé avec succès il y a quatre ans. Alors que Senseo, Tassimo et Dolce Gusto sont positionnés sur le segment moyen de gamme, United Coffee vise le marché premium. Son système comprend une machine automatique aux performances similaires à celles de la machine Nespresso (pression de 19 bars). Son prix, de 120 à 130 euros, le positionne au niveau des appareils basiques de Nespresso (à partir de 120 euros) quand les premiers prix des Philips de Senseo ou Bosch de Tassimo sont vendus de 50 à 100 euros.

Dosettes plutôt chères
United Coffee espère faire la différence sur le prix des capsules, avec un tarif à l’unité de 29 ou 30 centimes, contre 35 centimes chez Nespresso. Mais il sera parmi les plus chères des dosettes vendues en hypermarchés, de 20 à 30 centimes. Onze arômes de café sont proposés (contre 16 pour Nespresso) dans des capsules en polypropylène, et non pas en aluminium.

Les consommateurs se laisseront-ils tenter par un système comparable à celui de Nespresso, certes moins cher mais vendu sous marque de distributeur (MDD)? Le marché du café reste largement dominé par les grands noms, les MDD ne représentant que 10% en valeur des rayons des grandes surfaces. « Il y a cinq ans, nous n’aurions pas tenté l’aventure mais le marché nous paraît désormais mûr», explique Pierre Konareff, le PDG de United Coffee France. Lassés par le système élitiste de Nespresso, certains clients pourraient sauter le pas.

No comments yet

Leave a Reply